Soudan: Le ministre de l’Agriculture réitère son soutien aux ministres de l’agriculture des Etats pour l’application technologique des packages

29691

Le ministre de l’Agriculture et des Forêts Prof. Ibrahim Adam Al-Dekheiri a foulé son soutien aux ministres de l’Agriculture dans les Etats pour l’application et l’utilisation de la technologie et de l’indigénisation des semences, la fourniture de semences améliorées pour les producteurs agricoles.
Le ministre a dit, quand il a adressé dimanche l’ouverture de session de la Conférence de coordination des ministres de l’Agriculture sous le slogan (générateurs d’efficacité des technologies agricoles des États de l’application pour augmenter la production et de subvention à l’exportation) qui se tiendra au Département de la planification et de l’économie agricole dans Khartoum, que les ressources naturelles doivent être préservés, en particulier dans le domaine de la campagne de l’Arbre, qui a été annoncé par le Premier vice-Président de la République lors de la récente conférence de la forêt sur la récupération de la prospérité pour le secteur forestier grâce à la coopération avec les partenaires et les entités communautaires.
Prof. Al-Dekheiri a expliqué l’importance du renforcement des capacités et de l’efficacité sensibilisation dans le centre et l’état d’augmenter les surfaces cultivées pour augmenter la production et de la productivité, en insistant sur l’importance des statistiques, l’information et l’informatique dans le domaine agricole, en se référant à leur plan de cultiver 50 % des zones ciblées cette année par l’utilisation et l’application des technologies agricoles.
Le ministre espère que cette conférence de sortir avec le programme serré et un plan clair pour être mis en œuvre et appliquée, révélant que la vision du ministère est de rendre le secteur agricole comme un secteur développé en mesure d’atteindre la sécurité alimentaire et le bien-être communautaire.
Il a dit que le ministère a été accoutumer de tenir ces réunions consultatives et de coordination avec les États pour faire l’agriculture une locomotive de la croissance dans le pays et d’augmenter la production et de la productivité pour réaliser les objectifs du programme économique quinquennal (2015- 2019 ) sur la réforme de l’Etat.